tweet, twit.

C’est horrible.
Je suis beaucoup plus sur twitter qu’ici.
C’est la faute de Neil Gaiman. Et d’Obama qui a remis twitter à la mode.
Arg.
(Comment ? Je suis monomaniaque, oui. Tant que je n’aurais pas converti le monde entier à Neil Gaiman, je ne vous laisserai pas en paix. Ou alors Andrew Bird. Vous voyez, je suis conciliante).

8 thoughts on “tweet, twit.

  1. 16 janvier, 2009 at 0 h 21 min

    Bwahahah
    Tes tentatives pour te dédouanner (« c’est pas ma faute, c’est andrew bird qui fait rien qu’à twitter avec neil gaiman et obama ») de tes addictions sont fort cocasses :D

  2. 16 janvier, 2009 at 0 h 30 min

    andrew bird n’est pas sur twitter (je suis pointilleuse, aussi).

  3. amelie
    16 janvier, 2009 at 9 h 18 min

    ah oui ben avec moi t’as réussi à convertir quelqu’un aux deux,… T_T

  4. Lasher
    16 janvier, 2009 at 11 h 55 min

    J’espère que quand tu dis ça, tu as déjà fini « The Graveyard Book » (pour Gaiman)…

  5. 16 janvier, 2009 at 12 h 49 min

    Je crois qu’il m’attend…

  6. Mano
    16 janvier, 2009 at 18 h 12 min

    http://fr.news.yahoo.com/63/20090116/tod-crash-new-york-ma-photo-sur-twitter-366b5ef.html

    Bientôt on pourra suivre Sabine en train de sauver de la noyade Andrew Bird avec son fidèle acolyte Neil Gaiman. Ne rater pas tout le sauvetage sur son twitter !

  7. 16 janvier, 2009 at 21 h 05 min

    Amélie, tu es trop influençable, ne revient pas ici (tu vas finir par aller au Théâtre du Rond Point) :p

  8. AeM
    19 janvier, 2009 at 18 h 03 min

    pour la pénultinième fois, je suis passé à la librairie devant « american gods », et pour la pénultinième fois, je ne l’ai pas pris, juste une pensée pour toi quand même :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *