Liens familiaux… ou presque.

Un bout du post de Cococerise me rappelle que beaucoup de gens croient que nous sommes, avec MiLK et elle, frère et soeurs de sang. Il est vrai qu’il est difficile de ne pas le penser, au vu de notre comportement.

Nous ne sommes donc pas de la même famille.
Et je n’y connais forcément pas grand chose en relation fraternelle, n’ayant pas de frère et soeur dans la réalité.

Mais si j’avais eu une soeur, j’aurais voulu qu’elle soit comme Cococerise, aussi chaleureuse, dynamique, positive. Avec autant de problèmes pour faire des choix. Avec cet esprit terre à terre et ces comparaisons qui éclaircissent les situations qui semblent inextricables.
Si j’avais eu un frère, j’aurais sans doute aimé qu’il soit aussi exigeant, drôle, et… chiant. Histoire de pouvoir m’engueuler avec tout en sachant pourtant que ça ne remettra rien de fondamental en cause.

Avec ces deux là, je ne me vois pas ne pas leur dire, ne pas leur raconter la moindre chose qui peut m’arriver, mes déboires, mes interrogations. Il nous arrive souvent de papoter voire de commérer (voire de piailler avec ma soeur), de philosopher, de raconter des conneries. De façon très naturelle, en fin de compte, sans y réfléchir.

Ces derniers temps, j’ai beaucoup de mal à parler par ici de façon personnelle de moi-même. Pas comme avant. La faute à pas mal de paramètres différents, comme le manque de temps, le changement de lectorat, le manque d’envie, aussi, peut-être, tout simplement. Ma relation avec mon « frère » et ma « soeur » est assez personnelle, mais j’avais envie d’en parler…

Même si je sais bien d’où est parti ce lien si particulier (un traumatisme vécu par moi-même qui a fondamentalement changé nos relations, des bouleversements de vie pour eux, mais aussi une façon d’appréhender la vie assez identique de façon générale), il m’arrive encore d’en être étonnée. Surtout parce que je me rends compte que cela ne nous empêche absolument pas d’être nous mêmes, séparément, pas refermés sur nous, avec des vies et des rencontres différentes.

Finalement, ça ne s’explique pas, tellement c’est simple et évident…

Si j’avais eu le choix d’avoir un frère et une soeur, j’aurais choisi ces deux là. Voilà.

métro Stockholm

Merci.

6 thoughts on “Liens familiaux… ou presque.

  1. 22 février, 2009 at 19 h 53 min

    très bon choix. Ces deux là te vont très bien c’est vrai.

  2. 22 février, 2009 at 22 h 21 min

    belle déclaration. :o)

  3. 22 février, 2009 at 23 h 11 min

    Et avec autant de cheveux? et qui fait des blagues nulles? ^o^
    Bon je suis toute z’émue alors je dis des bêtises, normal… ^^ mais je suis moi aussi contente de t’avoir comme grande petite soeur (et ma mère est ravie de se découvrir une descendance si nombreuse, même si elle n’ose pas t’importuner dans la rue ^^)

  4. 23 février, 2009 at 14 h 18 min

    Jolie famille :)

  5. 26 février, 2009 at 13 h 15 min

    fanny : tu penses qu’ils sont assortis à moi ? ;)
    karine & siro : mais il fallait quand même préciser qu’on n’est pas de la même famille, vu que plein de gens le croient ;)

    marjorie : moi je suis contente qu’on puisse se parler, merci :)
    et ta maman j’aime bien la croiser dans la rue même si j’ai peur ^o^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *