Vous vouliez un post ? :)

En voilà un dans le genre « le blog de littlesa commence vraiment à partir dans tous les sens, on le savait déjà, mais c’est de pire en pire ». Mais restons concentrés.

Ce soir, rentrée d’une séance de cinéma où j’ai commencé à élaborer des scénarios possibles pour m’échapper de la salle sans que mes compagnons de séance ne le remarquent –oui, tout à fait, j’étais prête à les abandonner lâchement et sans regret ou presque, et je ne vous dirai pas le nom du film, non, n’insistez pas– , je m’installe sur mon vieux canapé (vieux non pas de mon fait, mais parce que je l’ai, il y a quelques mois, récupéré dans la rue, abandonné par ses précédents propriétaires, ce fut épique, je vous raconterai un jour, ou probablement pas), les fenêtres ouvertes de chaque côté de l’appartement, pour faire un courant d’air (au moment où je tape ces lignes, j’ai d’ailleurs un peu froid, sensation agréable quand on connaît la chaleur, moiteur, pas encore étouffante mais peut-être bientôt, qui règne principalement dans le métro parisien en ce moment -j’arrête les digressions, oui oui-). Comme souvent, je jette un coup d’oeil à twitter, ma fenêtre ouverte sur le monde, à moi qui ne lis presque plus de blogs, cet oiseau qui me permet de rester en contact avec les gens, connus, inconnus…

Et en voilà un, d’inconnu, car jamais croisé, qui a posté des photos de La Route du Rock. Festival où je ne suis jamais allée, mais qui m’aurait sans doute bien dit cette année… si j’y avais pensé plus tôt, au vu de la programmation plus qu’intéressante, et du lieu, puisque Saint Malo fait partie de ces endroits où j’aime tout simplement aller. Tant pis, ce sera pour une autre fois. Et me voilà scotchée sur cette photo d’Andrew Bird, donc.


La photo serait de cette demoiselle :)

Allez, soyons honnête : j’imagine que j’aurais été capable d’aller jusqu’à là bas rien que pour voir Andrew Bird. J’en ai fait des posts, de mon admiration pour cet artiste. Sa façon de poser son archet de façon tellement millimétrée et parfois violente, à en attaquer sa chanson, son air tellement concentré sur sa musique… font qu’à son dernier concert, il y a eu des moments où j’étais vraiment émue, impressionnée, ailleurs. Tout ceci est purement subjectif, bien entendu. Je reste cependant persuadée qu’Andrew Bird est un génie, si si.

L’un de mes nombreux cadeaux d’anniversaire (dont je parlerai bientôt aussi, mieux vaut tard que jamais) est une place pour son prochain concert, où je pensais ne pas pouvoir aller pour cause de voyage : finalement, je serai rentrée juste à temps. Fan, moi ? Non, si peu…

Un long pique-nique hier, agréable, sous un arbre qui nous protégeait du soleil. Ne rien faire. Somnoler un peu, se déconnecter un peu, pour une fois, écouter les gens parler autour, allongée, bras replié… « On a perdu Sabine » dit quelqu’un. Je ne sais pas pourquoi, ça ne me revient que maintenant, je réponds « mais ça fait longtemps que je suis perdue« … et je perds le fil de ma pensée. Ne plus (trop) penser, profiter de ces moments d’été, les aimer réellement, est un luxe dont je ne me lasse pas dernièrement.

Et puis, au retour de ce pique-nique, se poser et regarder ça en direct. Restons concentrés sur le sujet, disais-je…

… ou pas : en parcourant mon ancien blog pour y chercher des posts sur Andrew Bird, je suis tombée sur ça :

J’ai vraiment eu les cheveux de cette couleur là, moi ? O_O …

3 thoughts on “Vous vouliez un post ? :)

  1. 18 août, 2009 at 7 h 01 min

    Pffff wikipédia me dit qu’on dit bien « scénarios » maintenant pour être bon français et plus « scenarii » T__T je suis outrée, moi qui voulais te faire la remarque :p

    Ah bon? tu rentre plus tot de voyage?

  2. A. Nonyme
    18 août, 2009 at 11 h 21 min

    pour dénoncer, le film c’est « picnic at hanging rock », cinéma australien des années 70

  3. 18 août, 2009 at 11 h 27 min

    sironimo : hihihi, je suis allée vérifier avant, en fait, j’avais un doute :D
    bon, faut que je te croise sur msn / que je t’envoie un mail, à toi…

    A.Nonyme : je me demande bien lequel de vous trois dénonce… Plat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *