Jeu de regards

Quand j’étais petite, j’étais le genre de gamine à regarder constamment par terre.
Timide à l’extrême, restant dans son coin… Silencieuse.

C’est encore l’image que j’ai de moi-même aujourd’hui, et même si je ne suis pas aussi timide qu’avant, le côté réservé demeure, ainsi que le manque de confiance en soi.

La logique voudrait qu’une personne réservée et ayant du mal avec le fait d’attirer l’attention sur elle par manque d’assurance, ne se mette pas régulièrement en situation de l’être, au (presque) centre de l’attention (heureusement, c’est le projet de MiLK). Mais encore une fois, qui a dit que je l’étais, logique ?

Alors je stresse, je tremble un peu parfois (j’aimerais bien faire partie de ces gens qui ont le trac avant, mais non, moi c’est pendant, sinon ce ne serait pas drôle hein ?), mais j’y vais.

Appelez peut-être ça de la catharsis. Une façon de se prouver quelque chose ? Et puis, heureusement, une réelle envie, et du plaisir aussi, à faire partie de quelque chose, en l’occurrence ici d’un groupe de musique. Malgré tout le stress et l’angoisse inhérents au processus des concerts, qui comprennent aussi bien les répétitions, les questions techniques à régler avant, la promotion en partie (ah, donner envie aux gens de venir, tout un programme) que le concert en lui-même (sans compter les questions récurrentes mais non moins importantes de type « mais je mets quoi ?« ), l’envie reste, parce que ça en vaut la peine.

MiLK & Fruit Juice – The Glance Game @ Les Disquaires from littlesa on Vimeo.

Et merci à Etienne Vitaux qui nous a filmé pendant le dernier concert : je suis même capable de regarder cette vidéo sans me trouver (trop) ridicule, c’est dire, hem.

On rejoue dans une semaine pile, lundi 17 janvier au Pop In à Paris, mais j’aurai normalement l’occasion d’en reparler…

3 thoughts on “Jeu de regards

  1. 10 janvier, 2011 at 22 h 09 min

    C’est souvent le cas, pour la plupart des artistes, ce ne sont pas toujours des personnes sûres d’elles et elles soignent le mal par le mal, comme on dit ! Je crois que c’est plutôt bien pour arriver à dépasser ce manque de confiance ! Et puis au moins tu risques moins d’avoir la grosse tête, c’est l’avantage :)
    ça donne envie de venir vous écouter en live en tout cas.

  2. Tit'millie
    11 janvier, 2011 at 19 h 43 min

    La musique est plus forte que le trac! :) Le mois dernier, j’ai fait un concert entier en verrouillant mes genoux sinon ça tremblait à mort. Je parle même pas des mains moites qui glissent sur la touche du violoncelle! :)
    (sinon, j’aime bien cette chanson!)

  3. 14 janvier, 2011 at 11 h 38 min

    Zelda : merci ! et la grosse tête, impossible de l’attraper vu ce qu’on fait… :D
    Tit’millie : bon, faut vraiment que je te voie jouer du violoncelle, c’est pas possible… :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *