(A) Loser Like Me

Glee Live (26 of 55).jpg
Les photos sont de Tim & Andrea Wilson et le set entier est par ici.

J’avais déjà parlé de ma subite addiction à Glee à l’automne dernier. Un besoin évident de se vider la tête à un moment où j’en avais grand besoin (pas sûre d’en parler au passé d’ailleurs), un entourage accro également… la saison 1 avalée, je me suis attaquée à la seconde cette année, et comme beaucoup, j’ai été déçue : histoire désormais quasi inexistante, incohérences, abondance de guest stars au détriment de certains personnages, sans intérêt pour le fil déjà décousu… la série s’est réveillée vers la fin, comme s’il s’agissait de rattraper tout le temps perdu.

Et pourtant, Glee a conservé cette capacité à faire redécouvrir ou à sublimer un répertoire de chansons pourtant connues. Les dialogues restent hilarants. On espère donc une troisième saison meilleure que celle-ci.

Mais revenons à nos moutons. Des moutons, justement, il y en avaient quelques uns en Irlande (cet enchaînement de folie, hum, pardon) le weekend dernier : je m’envolais vendredi pour Dublin, afin d’aller joyeusement assister, entre autres, à un concert du cast de Glee. Je vous passe les yeux ronds de certaines personnes de mon entourage en entendant la raison principale de mon weekend irlandais… et je vous parlerai de Dublin et de la côte ouest de l’Irlande dans un prochain post, parce que oui, on aurait pu aller à Londres, mais l’Irlande, je ne connaissais pas (nan, ce n’était pas QUE pour Glee).

Dimanche 3 juillet à 14h, donc, allons assister à ce concert. Surexcitée. Si si. J’imagine qu’assumer d’être à fond dans la fan attitude et en jouer, sans doute, fait partie aussi de ce processus de se détacher du regard et de l’avis des autres : mais j’étais vraiment contente d’être là.

Vagues d’excitation grandissante dans la foule en attente. Hurlements de plus en plus hystériques des fans à la seule apparition de photos des acteurs sur les écrans géants. Bon, d’accord, il s’est fait bien attendre, le début du concert. Mais quand il a commencé…

Certes, ils incarnaient sur scène leurs rôles respectifs. Mais les voir en vrai, non cadrés, était étrange, avec cette épaisseur de caractère transparaissant quand même. Et leurs sourires, mon dieu, leurs sourires ! La vraie surprise, qui aurait pourtant pu être attendue, était de ressentir l’énergie communicative de ces (encore) jeunes acteurs, la joie d’être présents, là, et de s’amuser tous ensemble malgré un show qu’on sentait préparé au millimètre. Ce fut sans doute ce à quoi je m’attendais le moins et qui me restera de ce show américain : les détails de caractères, plus que tout le reste. La suite du post s’adressera donc aux fans de la série.

Glee Live (29 of 55).jpg

✗ les sourires, donc, communicatifs, surtout de Finn et de Kurt.
✗ Rachel toute entière sur scène, chantant exactement comme dans la série, à se demander où s’arrête le personnage. Et une puissance de voix irréfutable.
✗ Une Quinn aux traits tirés, l’actrice sortant tout juste de maladie l’ayant contrainte à ne pas participer aux shows de la veille. Mais faisant de son mieux, avec fragilité (vous ai-je déjà dit que j’adorais son blog ?).
✗ Un Puck qu’on sentait à l’aise sur scène en tant que musicien, avec sa guitare, heureux.
✗ Une Brittany et un Mick infatigables et dansant sur quasi tous les numéros, et excellemment, en plus !
✗ Un Sam mal rasé et plus très blond, un peu absent et en retrait par rapport aux autres. On apprendra le lendemain qu’il ne fera pas partie, sur décision des scénaristes, de la saison 3.
✗ Des Warblers et un Blaine impeccablement costumés, un ensemble chorégraphique et vocal parfaits.
✗ Un cast n’hésitant pas à participer en fond (en ayant visiblement appris la chorégraphie au fur et à mesure de la tournée) à un numéro pas prévu pour la plupart d’entre eux, s’amusant, tout simplement.
✗ Un Finn ne pouvant s’empêcher de faire de la batterie invisible sur la moitié des morceaux. Et de la batterie tout court.
✗ Et une présence scénique impressionnante (et étonnante en ce qui me concerne, n’étant pas fan du personnage) d’un Kurt décomplexé, libéré des contraintes de son rôle, sautillant, blaguant, se rattrapant, et se déhanchant sur la chorégraphie complète de Single Ladies de Beyoncé.

Et bien sûr, un auditoire hystérique (comme le soulignait Morning By Foley, ne jamais sous-estimer la puissance vocale des jeunes irlandaises… et avoir des bouchons d’oreilles avec soi, ce qui m’a sauvé la vie – enfin, les oreilles).

♪♩♫♪♪♫

Ce show clôt une série de concerts qui m’auront marquée et qui n’ont pourtant pas grand chose (voire rien) à voir les uns avec les autres : Neil Hannon (The Divine Comedy) en solo piano ou guitare au Théâtre de la Ville, génie musical que je mettrais désormais quasi au même niveau qu’Andrew Bird (et on connaît mon obsession pour Andrew Bird), et Joe Hisaishi (le compositeur des musiques des films de Hayao Miyazaki ou de de certains Kitano, ou de la nouvelle bande son du formidable Mecano de La General de Buster Keaton) et un orchestre symphonique, concert caricatif qui aura fait pleurer la moitié de la salle aux notes de Nausicaä, et hurler de joie à l’écoute de Totoro… (oui, je suis une ancienne japanimefan, assumons).

Hihihihi Glee o/

Il y a quelques années j’enchaînais les concerts, et en ai sans doute fait une overdose à force. Ces derniers temps je redécouvre ce plaisir de la communion éphémère entre fans d’un même artiste / groupe. Peu de choses suffisent à faire sourire, comme agiter les (grandes) mains à un concert, pleurer à un autre, et se lever pour applaudir à tout rompre et à s’en faire mal aux mains ! ♪

11 thoughts on “(A) Loser Like Me

  1. 8 juillet, 2011 at 14 h 07 min

    Miiiiii comme je suis d’accord avec toi!
    (à part que Kurt est mon perso préféré, alors j’ai un peu crié comme les ado Irlandaises sur Single lady…)

  2. nosi
    8 juillet, 2011 at 15 h 06 min

    Et de voir les supers sourires de l’orchestre interpretant totoro o/
    et sinon, fait une recherche youtube sur hisaishi tim morrison laputa … Frissons garantis et larmichettes pour moi :)

  3. Jen
    8 juillet, 2011 at 15 h 09 min

    Mettre Neil Hannon au même niveau qu’Andrew Bird, tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !
    Je rêve de le voir dans ce type de conditions… Un jour peut-être.

  4. 10 juillet, 2011 at 14 h 00 min

    Foley : Miiiii o/ (ah, tu leur as explosé les oreilles aussi ?)
    nosi : c’était quand même un grand moment hein… merci :)
    Jen : Je ne pensais pas être capable de dire ça un jour ;) et pour Neil Hannon, je crois qu’il va de plus en plus faire ce genre de concerts, il a l’air fauché ! Si si…

  5. Tit'millie
    10 juillet, 2011 at 22 h 45 min

    moi j’assume, j’ai aimé la saison 2 de Glee aussi, et je suis complètement fan des Ghibli et la musique y est pour une grande part! (d’ailleurs, merci Nosi pour le conseil sur Laputa… elle est tellement belle celle-ci !)

    Tu comprendras donc que je suis hyper jalouse que tu aies vu tout ça, mais je me rattraperai à Londres, NA! :)

  6. 17 juillet, 2011 at 10 h 22 min

    je ne savais pas qu’il y avait une tournée glee ! ça devait être dément.
    (« single ladies » chantée et dansée par kurt, j’adore.)

    signé : another glee fan
    :o)

  7. Cami
    21 août, 2011 at 10 h 50 min

    Bonjour,

    Je voudrais savoir ou tu as achete ton gant Glee je suis à la recherche de celui ci avec une de mes potes :0.
    Vu qu’on arrive pas à trouver je me permet de te demander.
    Peut-tu me répondre par e-mail se serait super gentil :D

    Merci d’avance !

  8. 21 août, 2011 at 12 h 54 min

    Cami : Alors comme je disais dans mon post, j’étais à Dublin pour le Glee tour donc je l’ai acheté là bas… mais j’imagine que tu peux le trouver sur le net sinon ?

  9. Cami
    24 août, 2011 at 8 h 53 min

    Merci de ta réponse. Donc j’imagine qu’on
    Peut l’acheter que durant les concert. Tu l’a payé combien juste pour indication ?

    Et tu ne saurais pas comment ca s’appelle par hasard ?

  10. 24 août, 2011 at 13 h 30 min

    Cami : Il vaut 15 dollars US, quelque chose comme 10 ou 12 euros si je me souviens bien. Sinon ça s’appelle « foam hand » ou « foam finger », si ça peut t’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *