the girl who was knitting in a box of laundry powder

tricot

Retour du temps frais, retour du port de gilets et presque d’écharpes (comment ça je m’avance un peu ?). On a beaucoup plus envie de tricoter par ce temps là qu’en plein été non ?

Il y aurait, depuis plusieurs années et particulièrement cette année, une folie revival du tricot auprès des jeunes femmes. Mode des pulls en grosse laine tricotée qui a déferlé, bonnets et autres écharpes… Redécouverte du côté profondément reposant à tricoter, sans compter la satisfaction d’avoir réalisé quelque chose de ses mains…

Certes. C’est ce que je me disais aussi, avec des blogs / sites comme en particulier celui de Gaëlle, parfois Mooglosaurus… ou encore Vanz qui en parle régulièrement sur son chouette blog… et ces événements réguliers rassemblants des tricoteuses à Paris.

Mais.

– Quand je sors mon tricot dans la rame de métro, j’ai l’impression de me retrouver d’un coup au zoo, mais dans la cage. Les occupants de la rame, et surtout mes proches voisins, auront tendance à me fixer assez longuement, et bien que je conçoive qu’il y ait un côté hypnotique au mouvement des aiguilles et que finalement ça m’est assez égal qu’on fixe mon ouvrage, il est loin de dire que tricoter dans les transports soit déjà perçu comme normal.
Ceci dit, ça m’a permis de discuter avec pas mal de gens dans les transports en commun (running gag du « je suis la fille à qui on parle / demande son chemin dans la rue« ).

tricot

– Au cinéma, parce que j’ai sorti mon tricot pendant les bandes annonces, la personne m’accompagnant m’a demandé si je m’étais mise à une « activité de vieille ». La personne en question étant de sexe masculin, cela m’a rappelé que les éléments mâles de mon entourage ont également cette tendance à considérer comme curieux et comme étant une activité parfaitement obsolète de se (re)mettre à tricoter – cette réflexion concerne aussi pas mal des copains de mes amies à qui j’ai dernièrement appris le tricot. Alors les hommes, vous vous y mettez quand ?

Voilà. Cela étant, j’ai donc appris à tricoter à pas mal de copines ces derniers mois et je suis étonnée par leur persévérance, les aiguilles en bambou c’est chouette, je ne pense pas qu’il faille être patiente pour tricoter puisque je ne le suis pas, et mon objectif d’ici la fin de l’année est de réduire mon stock de pelotes par deux !

Et pour finir, un petit hommage aux tricoteuses dans une vidéo de MiLK & Fruit Juice : quand on ne chante qu’à la fin du morceau, il faut bien s’occuper non ? …

Bonus qui n’a rien à voir : si vous voulez savoir ce qui est arrivé aux totoros du post fumé d’il y a peu, c’est par là… (merci Cloé !). Arriveront-ils à contrer l’invasion ? …

7 thoughts on “the girl who was knitting in a box of laundry powder

  1. 6 septembre, 2011 at 15 h 42 min

    C’est vrai que les gens nous parlent, c’est drôle ! Ou alors ils ne disent rien mais paraissent hypnotisés par les mains :-)
    Une autre fois, je n’avais pas pris mon tricot (évidemment) et j’ai croisé une tricoteuse, je n’ai pas osé lui dire que je faisais partie du gang alors que j’en mourais d’envie ! Bon, rendez-vous le 17 chez warmi+CFT !

  2. 6 septembre, 2011 at 16 h 01 min

    Bravo les filles pour le tricot dans la vidéo et on ne le criera jamais assez fort : non le tricot n’est pas une activité de personne âgée !!!!!!

  3. Mooglosaurus
    6 septembre, 2011 at 17 h 01 min

    Excellent ^^
    Trop sympa la vidéo!! Et je suis heureuse que je peux te compter parmi les amies que je me suis faite par hasard à un evenement tricot.

    Tricot rules!

  4. Tit'millie
    6 septembre, 2011 at 20 h 06 min

    Bon, moi j’ai pas trop envie de tricoter là, après avoir passé la journée à mourir de chaud (vive les repets dans un algeco de midi à 14h :-).
    Et en fait, c’est pas trop mon truc le tricot, vu que je peux porter ni laine ni acrylique, et que j’ai personne par ici pour me motiver. Par contre j’ai aussi une activité manuelle reposante et « vidage de tête » : le vernis-colle. Ca rentre bien aussi dans la catégorie « activités manuelles dénigrées » et pourtant on peut faire de jolies choses ;-)

  5. 7 septembre, 2011 at 10 h 56 min

    Moi je veux apprendre à tricoter :) !!

  6. 7 septembre, 2011 at 11 h 20 min

    Et puis aussi: VU la couverture en crochet sur le fauteuil au fond, là, LA!

  7. 4 octobre, 2011 at 22 h 15 min

    Vanessa : Oui le côté hypnotique en effet est rigolo :) Et il faut qu’on se croise à un évt tricot, on se rate tout le temps !
    Knit Spirit : On va faire des badges ;)
    Mooglosaurus : mais c’est vrai qu’on s’est connues comme ça, j’oublie :) Et le couv’ je crois qu’elle est à Marjorie mais pas faite main :)
    Tit’Millie : tu sais que je tricote en coton en ce moment :D Et le vernis-colle je ne connais pas !
    Machenka : Ah bah fallait me le dire en vrai, je t’aurais appris :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *