Wait.

Vous aussi, vous vous réveillez avec des chansons dans la tête, rassurez-moi ?

Ma tête est un jukebox permanent.
C’en est fatigant parfois.
Pour me reposer l’esprit de toutes ces chansons… eh bien j’écoute de la musique en quasi permanence. Qui a dit que j’étais logique ?

Et pour vous prouver que j’écoute n’importe quoi.


(Ce clip est débile, la chanson toute autant, je vous aurais prévenus). Love Girl de CNBlue.

J’aime bien la pop décérébrante, surtout quand je ne comprends pas la langue. Je me concentre sur le rythme et la mélodie, point. Ca ne m’empêche pas d’écouter aussi des chansons en français ou en anglais, hein, mais l’approche est différente. J’écoutais ça en décembre dernier je crois.

Et puis…

P1100679

Je me baladais seule à Hong-Kong vers la fin du voyage, en mars dernier, sur une de ces interminables avenues qui n’est qu’un marché géant. Frustration avérée : impossible de tout voir à moins d’y passer la journée (et encore). Un petit écart sur les stands de gauche. Un autre sur ceux de droite. Un détour pour voir les magasins à l’arrière. Mais il y a encore ceux de l’autre côté ! Frustration disais-je, j’ai vite renoncé et me suis baladée au pif.
Un arrêt dans un magasin de vêtements comme il y en avait des centaines. De la musique passe, je fredonne distraitement, la nuit tombe dehors, je ressors, toujours en fredonnant. Wait! Mais comment ça je fredonne ? Je ne connais pas la production musicale hong-kongaise moi ! Je repars en arrière, reviens sur mes pas vite fait, re-rentre dans le magasin qui passe la même chanson en boucle, fort heureusement pour ma santé mentale immédiate car je n’ai pas eu à me creuser trop la tête : ils passaient de la pop coréenne. Cette chanson légère ci dessus. Et un sentiment de familiarité bienvenu dans ce voyage un peu solitaire, loin de chez moi… Comment expliquer ce grand sourire qui m’est venu ?

P1100682

Plus tard, j’ai pris le bus, qui avançait lentement (oui, même de nuit, Hong-Kong n’est jamais désert) pour me ramener là où je dormais. Et de là haut, tranquillement, je fredonnais.

(Et voilà, je voulais juste mettre une chanson, et je raconte un bout de Hong-Kong. Tout va bien).

3 thoughts on “Wait.

  1. Tit'millie
    27 juin, 2012 at 16 h 04 min

    Moi aussi j’ai tout le temps de la musique dans la tete, et particulierement au reveil le matin (ou a 3h du mat, pas de pb). De preference un motif qui boucle, et qui donc reste la, indefiniment, jusqu’a ce qu’un autre vienne le remplacer.

    (cette fois-ci, on a complete le programme des concerts de mon choeur avec des negro spirituals. Et ca, dans le genre facile a se souvenir et qui boucle bien, c’est mortel. Depuis je chante « Heaven is a wonderful day » a longueur de journee :) )

  2. 28 juin, 2012 at 7 h 18 min

    Moi je trouve ça super chouette de chanter ça à longueur de journée ! Tu me fais réaliser que je chante moins qu’avant alors que j’écoute plus de musique… je devrais ré-inverser :)

  3. Tit'millie
    28 juin, 2012 at 7 h 49 min

    Bah oui, j’aime bien aussi. C’est assez rare qu’il n’y ait rien dans ma tête. Des fois ça revient de très très loin, un truc que j’ai pas entendu depuis des années… j’ai par exemple un petit bout de morceau de violoncelle qui traîne souvent dans ma tête, je l’ai joué à 12 ans, maxi. Je ne sais pas comment ça s’appelle, je n’ai plus la partition. Mais il est toujours là! :)
    (et sinon, coquille dans le 1er commentaire, il s’agit bien évidemment de « Heaven is a wonderful place »… à ne pas confondre avec le morceau d’après « Great Day » ! quand même, c’était tout facile à chanter, mais on s’amuse toujours bien avec ces ptits machins qui se mangent sans faim ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *