Empathy, sympathy.

Je ne vous dirais pas exactement pourquoi ça m’a tant parlé vu mon état ces derniers temps, car ce n’est pas le lieu ni le moment, mais j’ai été particulièrement touchée par les 2’54 » de cette petite animation, qui illustre une toute partie de la conférence donnée par Brené Brown il y a quelques années.

Beaucoup de choses m’ont parlé dans ce qui a été dit durant cette conférence, et l’animation m’a autant touchée que fait sourire ; j’ai connu des gens qui manquaient beaucoup d’empathie tout en croyant en avoir, et je fais (malheureusement ?) partie de ces gens qui en possèdent trop, de l’empathie. Et malgré tout ce que cela peut avoir de positif, je peux vous assurer qu’en ce moment, j’aimerais faire partie de l’autre camp. Parce que figurez-vous qu’être vulnérable (et donc extrêmement douée à l’empathie), je sais particulièrement bien faire.

L’article expliquant d’où vient l’animation (et les vingt minutes de conférence) peuvent être trouvés sur le site Co.Design ici (tout en anglais).

Et le billet de blog de Globblynne, auteur.

It’s bad, huh? Mm… want a sandwich?

2 thoughts on “Empathy, sympathy.

  1. 16 décembre, 2013 at 23 h 38 min

    C’est super mimi ! <3 Merci pour le partage ! Et oui l'empathie c'est bien mais.. faut savoir se préserver aussi ;)

  2. 17 décembre, 2013 at 9 h 55 min

    Oh je crois que j’ai le même problème… il faut que je regarde ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *